L'épilation à la lumière pulsée


La dépilation se fait par l'émission de lumière et l'absorption de cette lumière par une cible : le poil.

La lumière atteint 70°C et détruit (uniquement) le poil, entraînant à terme une quasi non-repousse de celui-ci. Dans le poil, c'est le pigment (la mélanine) qui va capter la lumière et ainsi chauffer.
La spécificité technique de la lumière pulsée, par rapport au laser, tient dans le spectre d'émission plus large (plusieurs longueurs d'ondes au lieu d'une seule avec le laser) de la lumière.

La lumière pulsée est-elle efficace ?

Il faut attendre 3 séances avant que les premiers signes d'efficacité soient visibles. Chaque séance brûle un pourcentage limité de poils. À partir de la cinquième séance, environ 90 % des poils sont éliminés.

 

Des contre-indications ?

L'épilation à la lumière pulsée ne convient pas aux poils blancs, décolorés ou

clairs et n'est pas indiquée pour les peaux mates, métissées ou noires.

De même, elle est à proscrire sur une peau bronzée (naturellement ou à

l'aide de produits autobronzants).

Enfin, elle est contre-indiquée pour certaines pathologies ou traitements : 

  • Femme enceinte ou allaitante.

  • Diabétiques, épileptiques, cardiaques.

  • Personnes atteintes d'un maladie du sang.

  • Personnes sous traitements anticoagulants, antibiotiques ou médicaments photo-sensibilisants.

lumiere_edited.jpg